Copies des grands maîtres

 
À ses débuts, André Leclerc a considéré la réalisation de copies des grands maîtres de la peinture comme une possibilité de faire des progrès dans son métier d'artiste peintre. Ainsi, il a longtemps travaillé dans les musées, ce qui a eu un impact important sur son oeuvre personnelle. Grâce à ses copies des tableaux des maîtres, André Leclerc a pu peindre dans de nombreux musées à travers l'Europe, parfois pour étudier la peinture, parfois pour la réalisation d'une commande. Son chemin l'a amené au Louvre ou au Portugal, au Musée Arté de Lisbonne, où il a peint pour Monsieur Duarté Garcia "La tentation de Saint Antoine" de Jérôme Bosch.
 
André Leclerc n'est pas le premier peintre à chercher la perfection à travers l'étude des anciens chefs-d'oeuvre - Eugène Delacroix ou Paul Rubens ne sont que des exemples de grands peintres qui ont travaillé sur des copies de tableaux classiques.
 
Toutefois, il est vrai qu'au nom de la liberté d'expression ou, aussi, au nom de l'originalité, les copies sont assez mal perçus de nos jours. André Leclerc regrette cette tendance. Car, selon lui, ce qui entrave la création personnelle n'est souvent qu'un manque de facilité. Une fois les problèmes techniques résolus, toutes les libertés sont possibles dans la peinture, quelque soit le style.
 
Aujourd'hui, bien que la plus grande partie de son temps est consacrée à la création de son oeuvre personnelle, André Leclerc réalise toujours des copies sur commande, avec les mêmes techniques et le même savoir-faire qu'il applique à ses propres tableaux.