Faux bois et faux marbre

 
André Leclerc ne réalise pas seulement des imitations du bois ou du marbre, mais aussi des trompe-l'oeil suggérant, par exemple, la pierre, le fer, le cuir ou la fausse tapisserie. Ce travail demande non seulement la maîtrise technique mais aussi la minutie dans l'exécution générale et, notamment, dans la finition.
 
L'imitation de la pierre dite "de Paris" orne souvent les cages d'escalier à Paris ou ailleurs. La matière préférée des clients de l'artiste peintre de Montpellier reste toutefois le faux marbre qui met en valeur les murs des salles de bain, des cages d'escalier, des halls d'immeuble ou des entrées d'hôtel. Les trompe-l'oeil représentant de faux bois, par contre, sont plutôt appliqués à des portes ou, le plus souvent, à des portes d'ascenseur où ils cachent l'ambiance "froide" transmise par l'emploi de l'acier ou de l'inox. Mais le faux bois se prête également aux ornements des soubassements.
 
En général, André Leclerc réalise ce genre de trompe-l'oeil pour les hôtels, mais beaucoup de ses imitations de diverses matières se trouvent aussi dans des immeubles ou des villas particulières. Dans beaucoup de cas, il travaille en collaboration avec les architectes.